Allergies au pollen : la Mayenne en vigilance orange pour les graminées – France Bleu

Il fait chaud et c’est une période particulièrement propice au pollen. Pas drôle donc pour les allergiques. Actuellement, la Mayenne est en orange (pour les graminées) sur la carte de vigilance des pollens. Orange, c’est à dire un risque d’allergie élevé.  Et cette année, il y a en plus l’épidémie de coronavirus. Du coup, les traitements contre ce fameux rhume des foins sont-ils toujours attainable ? Il y a t’il un risque particulier pour les allergiques. Non répond le docteur Bruno Dubegny, allergologue à Mayenne : “les allergic reactions n’aggravent pas le risque lié au Covid-19. Les allergiques doivent bien suivre leur traitement, surtout les asthmatiques. Il n’y a aucune contre-indication à arrêter le traitement, bien au contraire. Seul petit bémol, pour les traitements locaux de gouttes corticoïdes dans le nez qu’il faudrait interrompre en cas d’atteinte du virus. Et c’est la seule restriction. Pour résumer, il faut très bien suivre son traitement en cette période difficile pour les allergiques. Il n’y a aucun souci pour les anti-staminiques ou pour les traitements de fond“.

Les personnes sensibles aux allergic reactions au pollen peuvent recevoir des alertes sur leur téléphone. Tout ça grâce au travail des jardiniers de la ville de Laval qui bénéficient d’un pollinarium sentinelle. C’est le seul en Mayenne. Bruno Sablé en est le responsable : “le pollinarium de Laval, situé au jardin de La Perrine, réunit les espèces les plus allergisantes. Tous les jours, un jardinier passe et observe les végétaux. Et si l’espèce émet, il diffuse l’info à une banque de donnée afin d’envoyer les alertes. Les pollens peuvent durer encore jusqu’à mi-juin. Les personnes sensibles doivent éviter de sortir aux heures les plus chaudes de la journée.

News Reporter

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

X