Coronavirus en France : nouveaux clusters, chiffres de lépidémie… Dernières… – Linternaute.com


Coronavirus en France : nouveaux clusters, chiffres de l'épidémie... Dernières infos

CORONAVIRUS. L’épidémie de coronavirus en France n’est pas terminée, ont martelé les autorités ces dernières heures, alors que le lengthy week-end de l’Ascension qui débute sera déterminant dans la réussite ou non du déconfinement…

  • Où en est l’épidémie de coronavirus en France alors qu’un lengthy week-end débute ce 21 mai 2020, avec le jeudi de l’Ascension et que s’amplifie la crainte de nouvelles contaminations massives ? “L’épidémie n’est pas derrière nous. Ne relâchons pas nos efforts”, a tweeté hier le chef de l’Etat Emmanuel Macron dans un rappel à la prudence, à la veille de cette séquence propice aux rassemblements et aux déplacements.
  • Un rebond du coronavirus voire une seconde imprecise épidémique sont toujours possibles, mais il faut encore attendre pour mesurer pleinement les effets du déconfinement en cours depuis le 11 mai. “Il faut au moins 10 à 15 jours pour qu’on puisse savoir si il y a un influence sur l’épidémie, mais nous voyons une réduction du nombre d’hospitalisations nouvelles, du nombre de d’admissions en réanimation, donc on n’assiste pas à une recroissance de la circulation du virus, ce qui ne veut pas dire que le virus ne circule pas”, a aussi indiqué Olivier Véran.
  • De nouveaux clusters du Covid-19 ont été découverts mais sans inquiéter outre mesure le ministre de la Santé Olivier Véran qui a pris la parole hier lui aussi, à l’problem d’un Conseil des ministres accaparé par la crise sanitaire et ses conséquences. “Il n’est pas anormal, il est même attendu qu’on découvre des clusters, c’est-à-dire des groupes de cas liés par des chaînes de contamination”, a-t-il dit.
  • Huit nouveaux foyers de contamination de coronavirus ont par exemple été identifiés dans la région Grand Est depuis le 11 mai, premier jour de déconfinement. Une consideration toute particulière est donnée aux abattoirs, après la découverte de plusieurs cas. Ainsi, plus de 800 salariés ont été testés mardi dans les Côtes d’Armor à la suite d’un premier signalement, le 13 mai, dans l’entreprise Kermené, une filiale du “Mouvement E. Leclerc” (voir la liste des principaux clusters).

Le dernier bilan du coronavirus en France a été communiqué par le ministère de la Santé ce mercredi 20 mai en début de soirée. Le bilan de l’épidémie atteint désormais au moins 28 132 morts, avec 110 nouveaux décès enregistrés entre mardi et mercredi et 1794 cas graves en réanimation, soit 100 de moins en 24 heures.

  • 143 845 cas confirmés par PCR (Ehpad compris), soit 418 de plus
  • 74 481 cas en Ehpad (36 751 confirmés), soit 569 de plus
  • 28 132 décès au complete (Ehpad compris), soit 110 de plus
  • 17 812 décès à l’hôpital, soit 98 de plus
  • 10 320 décès en Ehpad, soit 12 de plus
  • 17 941 hospitalisations en cours, soit 527 de moins
  • 1 794 personnes actuellement en réanimation, soit 100 de moins
  • 63 354 personnes sorties de l’hôpital, soit 791 de plus

NB : les données kin aux personnes hospitalisées et en réanimation présentées ci-dessus correspondent au nombre de sufferers en cours de soins et non du cumul depuis le début de l’épidémie. En cumul, on enregistre 99616 hospitalisations. De même, les hospitalisations et cas en réanimation supplémentaires en 24 heures correspondent à des chiffres internet, tenant compte des guérisons et des décès. Dans les dernières 24 heures, en brut, 432 hospitalisations de plus ont été enregistrées et 43 admissions en réanimation.

Lire aussi

En direct

12:21 – L’Ile-de-France reste la région la plus touchées avec 6 844 victimes de l’épidémie

Au moins 6 844 personnes sont décédées du coronavirus : 7 527 personnes sont encore hospitalisées dont 745 en réanimation. Bonne nouvelle : 23 033 sufferers ont pu guérir et sortir de l’hôpital. Paris est le département le plus touché avec 1 641 victimes et 1 355 hospitalisations dont 235 dans les companies de réanimation.

12:12 – Des malades guéris du coronavirus présentent toujours des symptômes de la maladie

Fièvre, courbatures, céphalées, perte de goût et d’odorat… Des personnes ayant guéri du coronavirus présentent parfois encore des symptômes de la maladie. “Des atteintes très polymorphes que les médecins peinent encore à expliquer”. Dans un reportage de franceinfo, Dominique Lemaire, diagnostiqué positif au Covid-19 le 18 mars, présente “une gêne qui ne l’a toujours pas quitté deux mois après”. “Si je vais chercher du ache, je suis mort. Une conférence téléphonique, je suis épuisé. Et puis il y a les céphalées hyper violentes, l’urticaire, les vertiges, les fourmillements dans les jambes et dans les mains alors que je n’ai jamais eu de problèmes de circulation avant”, explique-t-il.

12:11 – “Nous pouvons dire que le pire est derrière nous”, estime Giuseppe Conte

“Nous pouvons dire que le pire est derrière nous”, a déclaré le président du Conseil italien Giuseppe Conte qui a annoncé un plan de relance pour l’économie. “Nous ne pouvons pas nous contenter d’attendre un vaccin, sinon nous nous retrouverions avec une société et un système de manufacturing irrémédiablement compromis”, a-t-il indiqué.

12:06 – Pas de “signe” d’une seconde imprecise à Paris d’après Patrick Pelloux

Patrick Pelloux, médecin urgentiste et président de l’Affiliation des médecins urgentistes, était interrogé sur BFM TV ce jeudi 21 mai. “A priori il n’y a pas de signe d’une deuxième imprecise sur Paris”, a-t-il déclaré, appelant les Français à rester prudents. “Il ne faut absolument pas se relâcher. Il faut porter le masque partout et tout le temps, garder la distanciation physique, se laver les mains toutes les heures”, a-t-il ajouté. 

11:58 – Remark les autorités estiment le nombre de cas de contaminations ?

“Les données permettant d’estimer le nombre de cas confirmés sont points de plusieurs sources”, explique le website de référence Santé publique. “Entre le 21 janvier et le 25 mars 2020, 25 233 cas de Covid-19 ont été signalés à Santé publique France through l’utility GoData ou par transmission des cellules régionales de Santé publique France. Depuis le 26 mars 2020, le nombre de cas confirmés de Covid-19 est estimé au niveau nationwide en tenant compte des données des laboratoires de biologie médicale et des sufferers hospitalisés pour Covid-19. Il a ainsi été estimé qu’entre le 21 janvier et le 28 avril 2020, 126 835 cas de Covid-19 ont été confirmés en France”.

11:44 – Belgique : le Centre antipoison enregistre une hausse de 15% des appels

Depuis le début de la crise sanitaire liée à l’épidémie de coronavirus, le Centre antipoison de Belgique est inondé d’appels. Sur le mois de mars, son commonplace a enregistré une hausse de 15% d’appels de plus qu’au mois de mars 2019, rapporte RTBF. En avril, cette augmentation a même atteint les 20% avec plus de 1000 appels supplémentaires.

11:26 – Suède : un habitant de Stockholm sur cinq aurait développé des anticorps contre le coronavirus

D’après les autorités suédoises, un habitant de Stockholm sur cinq pourrait avoir développé des anticorps contre le coronavirus. Interrogé sur une étude menée par l’Agence de santé publique suédoise, l’épidémiologiste en chef Anders Tegnell a déclaré : “un peu plus de 20 %” des habitants de Stockholm avaient probablement contracté le Covid-19. L’étude démontre que 7,3 % d’un échantillon de personnes sélectionnées au hasard dans la capitale suédoise, la région la plus touchée du pays, avaient développé des anticorps lorsqu’elles ont été testées pendant la dernière semaine d’avril. La Suède dénombre un complete de 31 523 cas de coronavirus et 3 831 victimes.

11:23 – Vaccin : des singes infectés par le coronavirus développent une immunité

Des singes vaccinés ou infectés par le nouveau coronavirus ont développé des anticorps qui leur permettent d’être protégés contre une nouvelle an infection, selon deux études “prometteuses”, publiées mercredi 20 mai par le journal Science. “Nos découvertes accroissent l’optimisme qu’il sera attainable de développer des vaccins contre le Covid-19”, a indiqué dans un communiqué Dan H. Barouch, le chercheur qui a mené les deux études au Beth Israel Deaconess Medical Middle (BIDMC), à Boston.

11:16 – Des exams sur des hamsters prouvent l’efficacité du port du masque contre le virus

“Il est très clair qu’utiliser les masques sur les sujets infectés (…) est plus necessary que n’importe quoi d’autre”, a indiqué le directeur de l’étude, le professeur Yuen Kwok-yung. De fait, son équipe a réalisé des exams sur les hamsters qui révèlent que le port du masque réduit considérablement la propagation du coronavirus, d’après une annonce, dimanche 17 mai, des consultants de l’université de Hong Kong. “Le taux d’an infection est tombé à un peu plus de 15% quand les masques étaient placés sur la cage des animaux infectés et à 35% quand ils étaient placés sur la cage des hamsters sains”, rapporte le Nouvel Obs.

11:02 – Des chiens renifleurs pour dépister la présence du Covid-19

Un professeur de l’École vétérinaire de Maison-Alfort a lancé une étude pour vérifier si des chiens dressés à la recherche de stupéfiants et d’explosifs étaient capables d’identifier l’odeur du coronavirus chez des sufferers. Les premiers résultats se sont montrés encourageants : la deuxième section de l’étude débute cette semaine pour valider (ou pas) ces premiers résultats, rapporte France

10:46 – Le Hellfest récolte 195 000 euros dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Covid-19

Le Hellfest, le competition de musique métal de Clisson (Loire-Atlantique), a récolté 195 000 euros au revenue du CHU de Nantes dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, d’après une data France Bleu Loire Océan. Le competition avait ouvert une cagnotte en ligne le Eight avril pour récolter des fonds en faveur des soignants de l’hôpital nantais, et y avait contribué à hauteur de 20 000 euros. La 15e édition, qui devait se tenir du 19 au 21 juin, a été reportée d’un an, du 18 au 20 juin 2021.

10:32 – Plus de 5 thousands and thousands de cas de contaminations dans le monde

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 325 232 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon les derniers bilans officiels.

  • Plus de 4 943 050 cas de contamination ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires. Toutefois, ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète qu’une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant que les cas nécessitant une prise en cost hospitalière. Parmi ces cas, au moins 1 827 200 sont aujourd’hui considérés comme guéris.
  • Les États-Unis, qui ont recensé leur premier décès lié au coronavirus début février, sont le pays le plus mortellement touché avec 92 583 décès pour 1 539 633 cas. Au moins 289 392 personnes ont été déclarées guéries.
  • Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Royaume-Uni avec 35 704 morts pour 248 293 cas, l’Italie avec 32 330 morts (227 364 cas), la France avec 28 132 morts (181 575 cas), et l’Espagne avec 27 888 morts (232 555 cas).

10:14 – Pourquoi recense-t-on de plus en plus de cas dans les abattoirs ? (2/2)

Pour expliquer la multiplication des cas de contamination dans les abattoirs, un autre élément a pu intervenir : la température. L’air froid (refroidi par la climatisation dans les abattoirs) associé à l’humidité représente un contexte idéal pour la transmission du virus. Une étude a conclu que la maladie du coronavirus est possiblement moins steady à des températures plus élevées, la température optimale de transmission se situant probablement autour de 8,72 °C.”, explique Denis Chopera, médecin virologue et directeur administratif de programme pour le réseau d’excellence en recherche sur la tuberculose et le VIH en Afrique subsaharienne (SANTHE), dans une tribune publiée par le quotidien suisse Le Temps.

10:03 – Pourquoi recense-t-on de plus en plus de cas dans les abattoirs ? (half of)

Les États-Unis, l’Australie, l’Allemagne et dernièrement la France : plusieurs pays voient des foyers se multiplier dans leurs abattoirs. Dans l’Hexagone, on compte environ cent cas dans des usines situées en Vendée, dans le Loiret et les Côtes-d’Armor. Aux États-Unis, quatre contrôleurs, responsables du respect des règles sanitaires dans les abattoirs américains, sont morts, alors qu’en Australie, 98 cas ont été identifiés dans un établissement du groupe Cedar Meats. “Ce risque élevé de contamination dans les abattoirs proviendrait en grande partie de la difficulté à réaliser la distanciation physique”, explique le professeur Benjamin Cowie, spécialiste des maladies infectieuses et co-responsable de la santé publique au Doherty Institute de Melbourne dans les colonnes du Guardian.

09:52 – Une seconde imprecise du coronavirus en France ?

Mercredi 20 mai, la professeure Geneviève Chêne, directrice de Santé publique France (SPF), a déclaré : “Aujourd’hui, nous n’avons pas de sign de reprise de l’épidémie. Mais consideration, le virus est toujours là. Il faut attendre la fin de semaine prochaine (NDLR : la semaine du 25 mai) pour savoir si les contaminations repartent à la hausse. […] On saura alors si l’ensemble des mesures prises (exams, traçabilité, poursuite des gestes barrière et de la distanciation physique) ont eu l’influence escompté pour maîtriser l’épidémie. On se donne tous les moyens pour réussir”. D’après la spécialiste, l’apparition de nouveaux clusters ne doit donc pas inquiéter outre mesure. “Leur identification est bon signe ! Cela veut dire que nous sommes capables de les détecter rapidement et de mettre en œuvre tout ce qui permet de casser les chaînes de transmission. Nous avons une stratégie giant de exams et de recherche des cas contacts”, ajoute-t-elle.

09:45 – Coronavirus : le level sur les nouveaux clusters

Mercredi 20 mai 2020, de nouveaux “clusters” ou “foyers épidémiques” de coronavirus ont été recensés en France. D’après l’ARS, huit nouveaux foyers de contamination de Covid-19 avaient été identifiés dans le Grand-Est, quatre en Moselle, deux dans le Bas-Rhin, un en Meuse. Un cas d’an infection au coronavirus a aussi été signalé au commissariat de Lille : près de 2 000 brokers vont être dépistés. Par ailleurs, à peine rouvertes, des dizaines d’écoles ont fermé leurs portes, après plusieurs cas d’an infection déclarés. Au complete, plus d’une trentaine de nouveaux clusters ont été découverts.

09:21 – L’épidémie de coronavirus freine en France

Les dernières données sur la development de l’épidémie de coronavirus en France sont encourageantes : le nombre de personnes hospitalisées pour une contamination au Covid-19 et le nombre de sufferers en service de réanimation baissent de manière quasi-constante depuis plusieurs semaines, presque partout en France.

09:14 – Le bilan de l’épidémie de Covid-19 en France

Le dernier bilan de l’épidémie du coronavirus en France communiqué par le ministère de la Santé mercredi 20 mai fait état de :

  • 143 845 cas confirmés par PCR (Ehpad compris), soit 418 de plus
  • 74 481 cas en Ehpad (36 751 confirmés), soit 569 de plus
  • 28 132 décès au complete (Ehpad compris), soit 110 de plus
  • 17 812 décès à l’hôpital, soit 98 de plus
  • 10 320 décès en Ehpad, soit 12 de plus
  • 17 941 hospitalisations en cours, soit 527 de moins
  • 1 794 personnes actuellement en réanimation, soit 100 de moins
  • 63 354 personnes sorties de l’hôpital, soit 791 de plus

Alors que le déconfinement a débuté lundi 11 mai en France, la fameuse seconde imprecise est redoutée. Si, pour l’instantaneous, la levée des restrictions du confinement ne se traduit pas forcément dans les chiffres émanant des hôpitaux, des nouveaux foyers de contaminations, des “clusters”, sont nés :

News Reporter

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

X