DIRECT. Coronavirus en France : couac dans les chiffres ce vendredi, des hospitalisations en… – Linternaute.com


DIRECT. Coronavirus en France : couac dans les chiffres ce vendredi, des hospitalisations en baisse

CORONAVIRUS. Le dernier bilan du coronavirus en France n’a pas été livré en totalité ce vendredi 22 mai 2020, avec des données dans les hôpitaux, mais pas dans les Ehpad. Le nombre de morts à l’hôpital seul augmente de 74 décès…

Les derniers chiffres du coronavirus ont été livrés, mais partiellement, ce vendredi 22 mai 2020, la Path générale de la Santé n’ayant pas donné de chiffre de mortalité globale et repoussant la publication de ces données à lundi seulement. La faute aux données des Ehpad qui sont manifestement manquantes en cette fin de semaine. Seules les données hospitalières ont été communiquées. Elles confirment une amélioration avec 200 hospitalisations de moins et 44 personnes de moins en réanimation. Du côté des décès, le dashboard du gouvernement mentionne tout de même 17 944 décès à l’hôpital ce vendredi soir, soit 74 de plus. Voici les statistiques disponibles :

  • 144 556 cas confirmés par PCR, soit 393 de plus
  • 17 944 décès à l’hôpital, soit 74 de plus
  • 17 383 hospitalisations en cours, soit 200 de moins
  • 1701 personnes actuellement en réanimation, soit 44 de moins
  • 64 209 personnes sorties de l’hôpital, soit 351 de plus

NB : les données family members aux personnes hospitalisées et en réanimation présentées ci-dessus correspondent au nombre de sufferers en cours de soins et non du cumul depuis le début de l’épidémie. En cumul, on enregistre 100 038 hospitalisations. De même, les hospitalisations et cas en réanimation supplémentaires en 24 heures correspondent à des chiffres internet, tenant compte des guérisons et des décès. Dans les dernières 24 heures, en brut, 263 hospitalisations de plus ont été enregistrées et 36 admissions en réanimation.

Le coronavirus, en France, “n’est pas derrière nous”, twittait il y a deux jours Emmanuel Macron. Le chef de l’Etat a posé une vérité indéniable puisque le Covid-19 proceed de provoquer contaminations et décès. Mais il est vrai également que les chiffres émanant des hôpitaux, mais aussi des Ehpad, sont en décrue régulière depuis plusieurs jours et le dernier bilan ne fait pas exception : 83 décès en plus sur 24 heures, entre mercredi et jeudi, mais 358 hospitalisations en moins et 49 lits de réanimations occupés en moins. L’actualité du coronavirus en France, c’est donc une évolution optimistic des chiffres, mais ce sont également des foyers de contaminations, qui continuent de fleurir un peu partout dans le pays. On compte des clusters en Ile-de-France et dans le Grand Est, les deux régions les plus touchées par le Covid-19, mais également dans des zones ayant connu une obscure épidémique modérée, comme la Dordogne, le Tarn ou les Côtes-d’Armor. Ces regroupements de cas soudains sont-ils pour autant inquiétants ?

La plupart des scientifiques interrogés sur le sujet s’accordent à dire qu’il s’agit de la suite logique des événements.  “Il n’est pas anormal, il est même attendu qu’on découvre des clusters, c’est-à-dire des groupes de cas liés par des chaînes de contamination”, a même expliqué Olivier Véran, le ministre de la Santé, en sortie de Conseil des ministres mercredi dernier. Il ne s’agit donc pas, comme il serait tentant de penser, de signes avant-coureurs d’une deuxième obscure épidémique. “Il faut au moins 10 à 15 jours (à partir de la date du déconfinement du 11 mai, ndlr) pour qu’on puisse savoir si il y a un impression sur l’épidémie, mais nous voyons une réduction du nombre d’hospitalisations nouvelles, du nombre de d’admissions en réanimation, donc on n’assiste pas à une recroissance de la circulation du virus, ce qui ne veut pas dire que le virus ne circule pas”, a résumé Olivier Véran.

Lire aussi

23:02 – Les circumstances fixées par Édouard Philippe pour la réouverture des parcs parisiens

Alors qu’il s’est à nouveau positionné contre la réouverture des parcs et jardins parisiens, dans un courrier adressé ce vendredi à la maire de la capitale Anne Hidalgo, Édouard Philippe a cependant indiqué que trois circumstances pourraient changer la donne : “une évolution favorable de la state of affairs sanitaire”, la mise en place d’un “cahier des fees précis”, et enfin une software “homogène” des règles du déconfinement à toute l’Île-de-France.

22:55 – Bretagne : 236 personnes toujours hospitalisées

Dans la région Bretagne, 236 personnes sont toujours hospitalisées pour une an infection au coronavirus, dont 20 en réanimation. Depuis le 1er mars, le coronavirus a tué 242 personnes dans la région et 3 164 sufferers ont pu sortir de l’hôpital. Le Morbihan est le département qui compte le plus de victimes avec 87 morts recensés.

22:39 – Une chanson sur les gestes barrières rencontre un franc succès

La chanson d’Aldebert sur les gestes barrières à l’école connaît un beau succès. Diffusé depuis le 11 mai, le titre “Corona Minus” cumule déjà plus de 1,5 tens of millions d’écoutes sur les plateformes de streaming. Pour illustrer la chanson, Aldebert avait demandé à son  public de se filmer “dans des ‘chorés fofolles'”- en practice de faire les gestes barrières.

22:29 – L’origine de la transmission du coronavirus à l’homme toujours incertaine

Si “toutes les preuves disponibles suggèrent que le virus a une origine animale”, indique l’Organisation mondiale de la Santé, l’incertitude demeure sur l’animal à l’origine de la transmission du coronavirus à l’homme. Selon des scientifiques chinois, c’est le pangolin qui pourrait être “un attainable hôte intermédiaire”, sans que cette hypothèse ait pu être prouvée.

22:23 – 42 familles demandent une enquête après la mort de 30 résidents d’un Ehpad de Valdoie

Quarante-deux familles de résidents de l’Ehpad de Valdoie, dans le Territoire de Belfort, demandent une enquête indépendante sur leur gestion de la crise sanitaire. En trigger : 30 pensionnaires sont décédés du nouveau coronavirus. La directrice de l’Ehpad a été suspendue de ses fonctions mi-avril et l’établissement est désormais géré par l’ARS et le département qui sont chargés de rédiger un rapport sur la gestion de la crise. Celui-ci sera rendu d’ici la fin du mois.

22:11 – Bourgogne-Franche-Comté : 988 victimes du coronavirus depuis le début de l’épidémie

Dans la région Bourgogne-Franche-Comté, le coronavirus a tué 988 personnes depuis le 1er mars et 661 sufferers sont encore hospitalisés, dont 62 en réanimation. 3 164 personnes ont pu sortir de l’hôpital. La Côte-d’Or est le département qui compte le plus de victimes avec 239 morts recensés.

21:57 – Pas de “signe” d’une seconde obscure à Paris d’après Patrick Pelloux

Patrick Pelloux, médecin urgentiste et président de l’Affiliation des médecins urgentistes, s’est montré rassurant quant à l’hypothèse d’une deuxième obscure épidémiologique. Interrogé sur BFM TV, il a déclaré : “A priori il n’y a pas de signe d’une deuxième obscure sur Paris”. Il a toutefois appelé les Français à rester prudents. “Il ne faut absolument pas se relâcher. Il faut porter le masque partout et tout le temps, garder la distanciation physique, se laver les mains toutes les heures”, a-t-il ajouté.

21:50 – Un syndicat du Calvados réclame la fermeture des écoles

Après le diagnostic positif au coronavirus d’une agente de l’école de La Haie-Vigné, à Caen, mercredi 20 mai, Sud Éducation Calvados demande ce vendredi la fermeture des écoles au nom “du principe de précaution”. Le syndicat dénonce le manque d’informations à vacation spot des mother and father.

21:41 – Le coronavirus peut-il muter comme le virus de la grippe ?

À la query de la saisonnalité du coronavirus s’ajoute celle de sa attainable mutation. “Les virus peuvent tous muter, mais les coronavirus ont une enzyme particulière, qui va corriger les erreurs quand il y a des mutations, donc oui, il y a des petites évolutions du virus, mais on ne s’attend pas à ce que ce soit un virus comme la grippe, qu’il y ait des grands [changements] d’une année sur l’autre”, a expliqué la Pr Dominique Costagliola, sur le plateau de BFMTV.

21:32 – Édouard Philippe s’oppose toujours à la réouverture des parcs et jardins parisiens

Dans un courrier adressé ce vendredi à la maire de Paris Anne Hidalgo, qui demande la réouverture des parcs et jardins de la capitale, le Premier ministre Édouard Philippe a réaffirmé son opposition à cette mesure. ”L’Île-de-France étant, dans son ensemble, classée [en rouge], il n’est pas envisageable, à ce stade, d’y autoriser l’ouverture des parcs et jardins”, a-t-il écrit.

21:21 – Peut-on être contaminé par an infection des voies digestives ?

L’an infection par voie digestive n’a pas été prouvée et ne représenterait pas un hazard. Les études ont démontré que le virus disparaissait après une cuisson à au moins 60 degrés. Il reste toutefois une “possibilité d’an infection des voies respiratoires lors de la mastication” qui “ne peut être totalement exclue”, a expliqué l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses).

21:10 – La state of affairs dans la région Auvergne-Rhône-Alpes

Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, 1 532 sufferers atteints du coronavirus sont toujours hospitalisés, dont 152 en réanimation. Depuis le 1er mars, le coronavirus a tué 1 615 personnes en milieu hospitalier, et 6 571 sufferers ont pu sortir de l’hôpital. Le Rhône est le département qui compte le plus de victimes avec 685 morts recensés.

21:03 – four morts supplémentaires dans les Hauts-de-France

Dans les Hauts-de-France, l’épidémie de coronavirus a fait quatre nouveaux décès en milieu hospitalier dans les dernières 24 heures, indique Santé Publique France ce vendredi. Le bilan complete se porte donc à 1668  sont décédés des suites du coronavirus dans les hôpitaux de la région depuis le 1er mars, dont 277 dans le Pas-de-Calais et 551 dans le Nord.

20:51 – Un nouveau lobby de contamination détecté à Excursions

Selon l’Agence régionale de Santé, un nouveau lobby de contamination au coronavirus a été identifié dans la résidence universitaire Grandmont, à Excursions. Six étudiants de cette résidence ont été testés positifs, un septième est toujours en attente de ses résultats. “Tous ces étudiants ont été relogés par le CROUS Orléans-Excursions, placés en isolement, et sont suivis par le service de santé universitaire”, a précisé l’ARS dans un communiqué ce vendredi.

20:43 – Le ministère de la Santé publie une liste de 23 checks sérologiques jugés fiables

Le ministère de la Santé a publié sur son web site officiel la liste des checks sérologiques qui ont été considérés fiables par le Centre nationwide de référence. Sur cette web page, il suffit de cliquer sur les onglets “sérologie automatisée” et “checks rapides”.

20:34 – 46 foyers de contaminations déclarés avant la fin du confinement

Selon Santé Publique France, 46 foyers de contamination au coronavirus ont été détectés en France entre le 9 et le 19 mai. Ces clusters, qui ne prennent pas en compte les Ehpad et le milieu familial restreint, comptent des cas de coronavirus qui “remontent le plus souvent avant la levée du confinement”, précise l’agence nationale.

20:21 – “Dix fois moins de suspicions” de coronavirus, selon SOS Médecins

Ce vendredi, SOS Médecins a confirmé une baisse constante des suspicions de cas de coronavirus depuis le début du déconfinement, le 11 mai dernier. Actuellement, les contaminations représentent seulement 5% de l’activité de SOS Médecins, selon le président du conseil d’administration Serge Smadja. “Pour l’immediate, on n’assiste pas, malgré le déconfinement, à une remontée”, a-t-il expliqué au micro de RTL, rappelant toutefois qu’“il faut être prudent parce que l’incubation dure deux semaines”.

20:12 – “Si nous ne changeons pas de comportement, on sera confrontés à des pandémies”, prévient un naturaliste

D’après le naturaliste Bruno David, président du Muséum nationwide d’histoire naturelle, “si nous ne changeons pas de comportement (…) on va se retrouver de nouveau confrontés à des pandémies qui pourraient être plus létales que celle-ci.” Invité de France Inter à l’event de la journée mondiale de la biodiversité, le spécialiste a dénoncé la destruction de la biodiversité, notamment à travers la déforestation et l’élevage intensif.

20:08 – 100 038 personnes hospitalisées depuis le 1er mars

Depuis le 1er mars dernier, 100 038 personnes ont été hospitalisées pour une an infection au coronavirus, dont 17 671 en réanimation. 263 nouvelles admissions ont été enregistrées dans les dernières 24 heures.

20:04 – 103 hospitalisations dans les Outre-mer

Selon les données de la DGS, le bilan de l’épidémie de coronavirus fait état dans les Outre-mer (Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Martinique et Mayotte) de 103 personnes hospitalisées, dont 17 en réanimation.

LIRE PLUS

Alors que le déconfinement a débuté lundi 11 mai en France, la fameuse seconde obscure est redoutée. Si, pour l’immediate, la levée des restrictions du confinement ne se traduit pas forcément dans les chiffres émanant des hôpitaux, des nouveaux foyers de contaminations, des “clusters”, sont nés :

News Reporter

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

X